Articles

Les Vikings défendent le choix du quart-arrière de l’État de la Floride, Christian Ponder

EDEN PRAIRIE – Rick Spielman a qualifié la décision des Vikings de choisir le quart-arrière de l’État de la Floride, Christian Ponder, avec le 12e choix du premier tour de la séance de sélection de la NFL de jeudi de « no-brainer ». »

Les fans présents à la soirée de repêchage de l’équipe dans le Fieldhouse de Winter Park qui ont scandé pour que les Vikings prennent le cornerback Prince Amakumara du Nebraska, puis ont exprimé leur mécontentement envers Spielman alors qu’il montait sur scène après la sélection de Ponder, ne semblaient pas d’accord.

Le logo de WDAY

écouter en direct
regarder en direct

Inscription à la newsletter pour les alertes e-mail

Ces personnes, cependant, n’auraient pas dû être surpris que Ponder devienne seulement le troisième quarterback à être pris au premier tour dans les 51 ans d’histoire de la franchise, rejoignant Tommy Kramer (1977) et Daunte Culpepper (1999).

« Le quart-arrière était un énorme besoin pour nous, tout le monde le sait », a déclaré Spielman, le vice-président du personnel des joueurs des Vikings.

L’organisation mise sur le fait que Ponder est la solution à long terme pour une position à laquelle elle a utilisé une porte tournante de vétérans ces dernières années. Ponder a obtenu une fiche de 22-13 en tant que titulaire en quatre saisons à Florida State et est connu pour son intelligence – il a obtenu son diplôme de premier cycle en 2,5 ans et a obtenu sa maîtrise avant sa saison senior – mais aussi pour être quelque peu sujet aux blessures.

Ponder a déclaré que les attentes auxquelles il sera confronté ne l’affecteront pas.

« J’ai fait face au fait d’être le visage de Florida State et de gérer la pression là-bas », a-t-il déclaré. « Évidemment, c’est un tout autre niveau dans la NFL, mais je ne pense pas que quelqu’un me mette autant de pression que je le ferai moi-même. Les attentes de personne ne dépassent les miennes. »

Alors que les Vikings pourraient tenter de signer un agent libre vétéran pour jouer devant Ponder pendant une saison, il y a aussi la possibilité qu’il devienne le titulaire de l’équipe. Le coach Leslie Frazier a déclaré que Ponder sera en concurrence avec Joe Webb et Rhett Bomar pour le poste, mais c’est un peu difficile à croire.

« Je veux que ce soit encore une compétition ouverte avec les gars qui sont sur notre roster », a déclaré Frazier. « Ce sera ces trois-là. Que se passe-t-il avec la free agency ? Qui sait ? Nous en arriverons éventuellement à ce point. Mais pour l’instant, c’est une compétition entre ces trois-là et nous nous alignerons avec le meilleur gars quand nous serons prêts à nous aligner contre les Chargers . »

Les Vikings ont peu caché le fait qu’ils ont passé d’innombrables heures dans leurs préparations pré-draft à vérifier à peu près tous les quarterbacks de cette draft. Frazier a clairement indiqué dès le départ que son scénario idéal serait de repêcher un quarterback et de développer ce joueur.

Spielman a défendu la sélection de Ponder à 12, en disant que ce n’était pas une portée pour prendre un quarterback qui a passé cinq saisons à Florida State (il a redshirted en 2006) et a commencé les trois dernières.

« Pas sur notre tableau », a déclaré Spielman. « Les Vikings ont peut-être été satisfaits d’avoir obtenu Ponder, mais ils ont failli avoir une chance d’avoir celui qui est considéré par certains analystes comme le meilleur quarterback de la draft. Blaine Gabbert du Missouri est tombé jusqu’au 10e rang avant que Jacksonville n’envoie ses choix de premier et de deuxième tour à Washington pour remonter de six places.

Spielman a reconnu qu’il était question d’essayer de faire un échange avec Dallas pour remonter jusqu’au neuvième choix et obtenir Gabbert.

« Je sais que Jacksonville a fini par donner un choix de premier et de deuxième tour pour Blaine », a déclaré Spielman. « Nous n’allions pas pouvoir faire ça. »

C’est en grande partie parce que les Vikings n’ont pas de choix de troisième tour, l’ayant échangé à la Nouvelle-Angleterre l’an dernier dans la transaction pour Randy Moss.

Les Vikings n’ont qu’un seul choix (43e au total) dans les deuxième et troisième tours de ce soir.

Ponder était le quatrième quarterback à être pris, après Cam Newton (n° 1 à la Caroline), Jake Locker (n° 8 au Tennessee) et Gabbert.

Ponder, qui sera présenté cet après-midi lors d’une conférence de presse à Winter Park, a parlé aux médias des Twin Cities jeudi lors d’une conférence téléphonique. Il avait été invité au repêchage à New York mais ne s’y est pas rendu parce qu’il n’était pas sûr d’être sélectionné au premier tour.

« J’ai entendu essentiellement du choix n° 8 au milieu du deuxième », a déclaré Ponder. « Je n’avais vraiment aucune idée. Je suis juste heureux que cela se soit passé de cette façon. »

Ponder a impressionné Spielman, Frazier, le nouveau coordinateur offensif Bill Musgrave et l’entraîneur des quarterbacks Craig Johnson quand ils ont passé une journée et demie avec lui le mois dernier lors d’une séance d’entraînement privée à Tallahassee, Fla.

Spielman a également déclaré que les médecins de l’équipe ont mis fin à toute crainte concernant les blessures de Ponder, qui comprenaient une séparation au troisième degré de son épaule (droite) de lancement en 2009 qui a nécessité une chirurgie de fin de saison.

La saison dernière, il a lancé pour 2 044 yards avec 20 touchdowns et huit interceptions malgré des problèmes avec un triceps meurtri et ensuite souffrant d’une rupture du sac bursal et d’une commotion cérébrale. Le sac bursa a nécessité des drainages répétés et finalement une intervention chirurgicale.

Il a déclaré qu’une grande partie de ses séances d’entraînement avant la draft s’est concentrée sur la démonstration aux équipes que son bras va bien.

« Ma santé était ce dont les gars s’inquiétaient », a déclaré Ponder. « Je pense que j’ai été mal étiqueté comme étant sujet aux blessures. … Une fois la saison terminée, en allant au Senior Bowl et à la combinaison et aux séances d’entraînement privées et au Pro Day, je savais que je devais montrer que j’étais en bonne santé et que mon bras était de retour et que j’allais bien. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.