Articles

L’histoire de la télévision couleur en Grande-Bretagne

Découvrez l’histoire de la télévision couleur en Grande-Bretagne, y compris quand elle a été inventée, les premières émissions au Royaume-Uni et à quoi ressemblaient les premiers programmes de télévision couleur.

A partir de la fin des années 1960, les ménages britanniques ont commencé le processus plutôt coûteux d’investir dans leurs premiers téléviseurs couleur, ce qui a provoqué un changement radical dans l’acte de regarder la télévision.

Des écrans plus grands, des images plus nettes et, bien sûr, la couleur, signifiaient que le public de la télévision éprouvait un sentiment de plus grand réalisme pendant le visionnage – un sentiment accru d' »être là ». Les programmateurs ont cherché à attirer leur nouveau public avec des émissions aux couleurs vives comme The Avengers, Z Cars, Dad’s Army et The Prisoner.

Ce changement, qui était important, était difficile à reconnaître parce qu’il était très progressif ; de nombreux ménages n’ont pas acheté de téléviseurs couleur tout de suite. De plus, pendant plusieurs années après l’introduction de la télévision en couleur, de nombreux programmes n’étaient encore disponibles qu’en noir et blanc.

L’invention de la télévision en couleur

Quand la télévision en couleur a-t-elle été démontrée pour la première fois ?

La télévision en couleur a été démontrée pour la première fois publiquement par John Logie Baird le 3 juillet 1928 dans son laboratoire du 133 Long Acre à Londres. La technologie utilisée était électromécanique, et le premier sujet d’essai était un panier de fraises, « qui s’est avéré populaire auprès du personnel ».

Le mois suivant, la même démonstration a été faite à un public principalement académique qui assistait à une réunion de l’Association britannique pour l’avancement de la science à Glasgow.

John Logie Baird travaillant sur un système de télévision
John Logie Baird et son premier système de télévision démontré publiquement, 1926. Source : Wikimedia Commons

Que s’est-il passé ensuite ?

Du milieu à la fin des années 1930, Baird retourne à ses recherches sur la télévision en couleur et développe certains des premiers systèmes de télévision en couleur au monde, dont la plupart utilisent des tubes cathodiques. Mais l’effet de la Seconde Guerre mondiale, qui voit le service de télévision de la BBC suspendu, entraîne la fermeture de son entreprise et la fin de son salaire.

Néanmoins, il poursuit ses recherches sur la télévision en couleurs en les finançant à partir de ses économies personnelles – y compris en encaissant sa police d’assurance-vie. Il a fait la première démonstration au monde d’un tube image couleur électronique entièrement intégré le 16 août 1944. La mort prématurée de Baird seulement deux ans plus tard a marqué la fin de ses recherches pionnières sur la couleur en Grande-Bretagne.

Le seul exemple survivant du Telechrome de John Logie Baird, le premier tube image de télévision en couleur au monde
Le seul exemple survivant du Telechrome de John Logie Baird, le premier tube image de télévision en couleur au monde, 1944. Collection du Science Museum Group

Que sont devenues les recherches sur la télévision en couleurs après la mort de Baird ?

La tête de la recherche sur la télévision en couleurs a été transférée aux États-Unis avec des démonstrations effectuées par les laboratoires CBS. Peu après, la Radio Corporation of America (RCA) a canalisé une partie de ses ressources massives vers le développement de la télévision en couleur.

Les premières émissions de télévision en couleur

Les premières émissions en couleur aux USA

Le premier véritable service de télévision en couleur au monde a commencé aux USA. La télévision en couleur était disponible dans certaines villes à partir de 1954 en utilisant le système de couleur compatible avec le NTSC (National Television Standards Committee) défendu par RCA. Un petit service couleur naissant introduit brièvement par CBS en 1951 a été arrêté après que RCA se soit plaint à la FCC (Federal Communications Commission) qu’il n’était pas compatible avec les téléviseurs noir et blanc NTSC existants.

Pendant ce temps, au Royaume-Uni, plusieurs tests réussis de télévision en couleur ont été effectués, mais il faudra encore de nombreuses années pour qu’un service public devienne viable. Cela était dû en partie à l’austérité de l’après-guerre, et aussi à l’incertitude quant au type de système de télévision en couleur qui serait le meilleur pour la Grande-Bretagne à adopter – et quand.

Les premières émissions en couleur au Royaume-Uni

Le 1er juillet 1967, BBC2 a lancé le premier service en couleur d’Europe avec les championnats de tennis de Wimbledon, présentés par David Vine. Cette émission était diffusée à l’aide du système PAL (Phase Alternating Line), basé sur les travaux de l’ingénieur de télévision allemand Walter Bruch.

PAL semblait être la solution évidente, le signal pour l’industrie de la télévision britannique que le temps d’un service public de télévision en couleur était enfin arrivé. PAL était une nette amélioration par rapport au système américain compatible NTSC sur lequel il était basé, et bientôt surnommé « jamais deux fois la même couleur » par rapport à PAL.

Le 15 novembre 1969, la diffusion en couleur est entrée en service sur les deux chaînes restantes, BBC1 et ITV, qui étaient en fait plus populaires que BBC2.

Seulement la moitié environ de la population nationale a été amenée dans la portée des signaux en couleur le 15 novembre 1969. La couleur pouvait être reçue dans la région London Weekend Television/Thames, dans les régions ATV (Midlands), Granada (Nord-Ouest) et Yorkshire TV.

Les premiers programmes en couleur d’ITV en Écosse sont apparus le 13 décembre 1969 dans le centre de l’Écosse, au Pays de Galles le 6 avril 1970, dans le sud du Pays de Galles, et en Irlande du Nord le 14 septembre 1970 dans les parties orientales.

Les licences de télévision en couleur ont été introduites le 1er janvier 1968, coûtant 10 £, soit deux fois le prix de la licence standard de 5 £ pour la télévision en noir et blanc.

Les premiers programmes de télévision en couleur en Grande-Bretagne

La BBC et ITV ont cherché des programmes qui pourraient exploiter ce nouveau support qu’est la télévision en couleur. Les grands événements sportifs ont été liés à la télévision couleur dès le début. Le snooker, avec son arc-en-ciel de boules de couleurs différentes, était idéal.

Le 23 juillet 1969, Pot Black de BBC2 est né, une série de tournois de snooker sans classement. Elle se poursuivra jusqu’en 1986, avec des émissions ponctuelles jusqu’à aujourd’hui.

Le premier programme officiel en couleur sur BBC1 est un concert de Petula Clark depuis le Royal Albert Hall de Londres, diffusé à minuit les 14/15 novembre 1969. Cela peut sembler une heure étrange pour lancer un service en couleur, mais s’explique par le fait que la licence de diffusion en couleur du Postmaster General a commencé exactement à cette heure.

Le premier programme officiel en couleur sur ITV était un reportage routier du Royal Auto Club à 09h30, suivi à 09h35 de The Growing Summer, la première production en couleur de London Weekend Television pour les enfants, avec Wendy Hiller. Cette émission était suivie à 11h00 de Thunderbirds. L’épisode était  » City of Fire  » ; il est également devenu le premier programme à présenter une publicité en couleur, pour les pois Birds Eye.

La 9e finale de la Coupe du monde au Mexique, en 1970, a été non seulement la toute première à être télévisée en couleur, mais aussi la première que les téléspectateurs européens ont pu regarder en direct par satellite transatlantique.

Les premiers téléviseurs couleur

Les téléviseurs couleur n’ont pas dépassé en nombre les téléviseurs noir et blanc avant 1976, principalement en raison du prix élevé des premiers téléviseurs couleur. Les nouveaux téléviseurs couleur étaient presque aussi chers que l’avaient été les premiers appareils noir et blanc ; la location mensuelle d’un récepteur grand écran était de 8 £ (plus de 100 £ en termes modernes).

Télévision couleur Sony 'Trinitron', 1969-1970
Télévision couleur Sony ‘Trinitron’, 1969-70. Science Museum Group Collection
Récepteur de télévision couleur sphérique Keracolor, 1970
Récepteur de télévision sphérique Keracolor B772, 1970. Collection du groupe Science Museum
Télévision couleur Philips et son support, 1970-75
Télévision couleur Philips et son support, 1970-75. Science Museum Group Collection

En mars 1969, il n’y avait que 100 000 téléviseurs couleur en service ; à la fin de 1969, ce chiffre avait doublé pour atteindre 200 000, et en 1972, on en comptait 1,6 million.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.