Articles

Qu’est-ce qui cause la douleur sur le dessus du pied et que pouvez-vous faire à ce sujet ?

Vous n’avez que deux pieds et ils doivent porter tout votre poids chaque jour de votre vie. Cette charge de travail constante fournit une explication suffisante pour les maladies du pied. Le fait que les pieds soient des structures complexes composées de tendons, de ligaments, de muscles et d’os assez petits et délicats rend encore plus probable le fait que vous puissiez ressentir des douleurs aux pieds à un moment donné (ou à de nombreux moments) de votre vie. Les douleurs du dessus du pied sont particulièrement troublantes et déroutantes. Dans cet article, nous explorons les causes et les traitements de la douleur du dessus du pied. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus…..

Homme massant le dessus de son pied

Quand et pourquoi la douleur du dessus du pied survient-elle ?

La douleur du dessus du pied peut aller de mineure à sévère et peut survenir en courant, en marchant ou même simplement en restant immobile. Il existe de nombreuses raisons différentes pour lesquelles vous pouvez ressentir ce type de douleur. Parmi elles :

  • Un temps excessif passé sur vos pieds
  • Une maladie chronique
  • Des chaussures serrées
  • La course
  • Le saut
  • Les coups de pied
  • La surutilisation

Toute combinaison de ces activités et conditions ou des blessures apparemment non liées peuvent causer des problèmes tels que :

1. La dysfonction du nerf péronier est causée par des problèmes avec une branche de votre nerf sciatique. Cette affection peut provoquer des douleurs et des picotements sur le dessus de votre pied. Elle peut également provoquer une faiblesse dans vos pieds et vos jambes inférieures.

2. Le syndrome du sinus tarsi est assez rare. Il s’agit de l’inflammation du canal qui va de l’os du talon à l’os de la cheville (le sinus tarsi). Si vous souffrez de cette affection, le dessus de votre pied et l’extérieur de votre cheville vous feront mal.

3. Les fractures de stress des os délicats du dessus de vos pieds (les métatarses) provoquent naturellement des douleurs. Si vous avez un gonflement et une douleur focalisée, soupçonnez une fracture de stress.

4. La neuropathie périphérique est une affection qui accompagne souvent le diabète. Cette affection peut provoquer des engourdissements, des picotements et des douleurs dans vos pieds et vos jambes.

5. La tendinite de l’extenseur est une condition qui peut être le résultat du port de chaussures trop serrées. Dans ces conditions, la douleur provient d’une inflammation des tendons sur le dessus de votre pied.

6. La goutte est une affection chronique qui peut apparaître soudainement et provoquer une douleur à la base de votre gros orteil.

7. Des épines osseuses peuvent se développer sur le dessus des articulations de vos orteils, provoquant des douleurs.

Votre médecin ou votre podiatre peut diagnostiquer votre problème

Si votre douleur est très sévère et vous empêche de dormir ou de marcher ou d’effectuer d’autres activités de la vie quotidienne, vous devriez simplement sauter le traitement à domicile et consulter immédiatement un médecin.

Pour une douleur moins sévère, la combinaison classique de repos, glace, compression et élévation (RICE) peut faire des merveilles ; cependant, si vous essayez ce traitement pendant quelques jours sans résultat, vous devez consulter votre médecin ou votre podologue.

Que recherchera le médecin ?

Lorsque vous consulterez votre médecin, il vous interrogera sur les activités que vous avez pratiquées et qui auraient pu blesser votre pied. Votre médecin vous interrogera également sur d’autres symptômes dont vous ne réalisez peut-être pas qu’ils sont liés.

Votre médecin effectuera également un examen et pourra appuyer sur différentes zones de votre pied pour juger de la localisation et de la gravité de votre douleur. Il pourra vous demander de faire rouler votre pied, de marcher et/ou d’effectuer certains exercices d’amplitude de mouvement.

Par exemple, votre médecin pourra vous demander de fléchir votre pied vers le bas puis de le remonter contre une résistance. Si cela vous provoque une douleur, vous pouvez souffrir d’une tendinite de l’extenseur.

Votre médecin peut faire passer une radiographie de votre pied pour déterminer si vous avez des éperons osseux ou un os cassé ou fracturé.

Même si cela peut sembler sans rapport, votre médecin peut demander des analyses de sang pour voir si vous avez une maladie chronique comme la goutte.

Vous pouvez avoir besoin d’une imagerie par résonance magnétique (IRM) pour déterminer si vous avez endommagé votre nerf péronier.

Comment peut-on traiter la douleur du dessus du pied ?

Il existe plusieurs façons de traiter la douleur du dessus du pied, selon la cause. Il est important de prendre ce traitement au sérieux, car négliger l’une ou l’autre des conditions qui peuvent causer ce type de douleur pourrait entraîner un handicap important à long terme.

Une fois que votre médecin a établi un diagnostic complet, il peut prescrire :

  • Des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou d’autres types de produits anti-inflammatoires, des suppléments ou un régime alimentaire pour aider à réduire l’inflammation causée par la goutte ou d’autres conditions ou blessures.
  • Physiothérapie pour aider à résoudre des problèmes tels que des lésions du nerf péronier, une tendinite des extenseurs ou une neuropathie périphérique.
  • Support, tel qu’une botte de marche ou un plâtre pour traiter une fracture ou un os cassé.

Les remèdes maison peuvent également être utiles. RICE est toujours une bonne idée, et vous pouvez parler avec votre médecin d’autres traitements tels que les bains de pieds, les massages et les exercices pour les pieds et les chevilles qui sont appropriés à votre situation spécifique.

Quel est le pronostic pour la douleur du dessus du pied ?

Si vous obtenez un diagnostic approprié immédiatement, commencez le traitement et le poursuivez de manière cohérente, vous pouvez espérer résoudre votre douleur du dessus du pied avec succès. Lorsque vous ressentez pour la première fois une douleur au dessus du pied, levez le pied. Suivez la thérapie RICE pendant au moins cinq jours, en reposant vos pieds autant que possible et en appliquant de la glace pendant vingt minutes à la fois pour aider à réduire le gonflement et l’inflammation que vous pouvez ressentir. Si votre douleur n’a pas disparu ou n’a pas diminué de manière significative dans les cinq jours, consultez votre médecin.

Quel que soit le type de problème de pied, de cheville ou de jambe que vous rencontrez, on ne saurait trop insister sur l’importance de chaussures bien ajustées et d’un bon soutien du pied. Lorsque vous achetez des chaussures, veillez à privilégier la qualité et l’ajustement pour un confort durable et une bonne santé des pieds.

Tendinite du tibial antérieur (douleur sur le dessus du pied) Traitement &Étirements

Partager le confort
Pinner sur Pinterest

Pinterest

Partager sur... Facebook

Facebook

Tweet à ce sujet sur Twitter

Twitter

Partager sur StumbleUpon

StumbleUpon

Partager sur Reddit

Reddit

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.